Tonnerre de Brest - 2016




Fête maritime internationale - Brest 2016.


Brest réunit tous les quatre ans les plus beaux bateaux du monde pour une semaine de fête dans la rade de Brest et sur les quais du port. La première édition s'est déroulée du 10 au 14 juillet 1992. Cette septième édition a eu lieu du 13 au 19 juillet 2016.

Beaucoup de folklore et d'animation sur les quais du port pour cette 7ème édition ...


animation et musique sur les bateaux également...








Voici quelques un de ces grands bateaux d'exception


L'Hermione - France

Cette frégate Trois-mâts a une longueur de 66m, une hauteur de 47 m, et porte une voilure de 2200m2.

Il s'agit de la réplique (construite à Rochefort) d'un navire de guerre français en service de 1779 à 1793. Elle est équipée de 28 canons, les canons ne sont pas percés jusqu'au fond et sont donc non fonctionnels.
Cette frégate permit à Lafayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Le 18 avril 2015, elle célèbre son départ pour les États-Unis qu'elle atteint à Bodie Island (Caroline du Nord) le 31 mai. Après de multiples escales américaines, la première à Yorktown le 5 juin, elle revient en France métropolitaine le 10 août à Brest. Son port d'attache est Rochefort.



Détail du gréement de l'Hermine...



L'Hermione à quai dans le port de Brest...

L'Hermione dans la rade de Brest...



La Recouvrance - France


Lancée en 1992 pour la première édition des fêtes maritimes de Brest, cette reconstitution d'une goélette à hunier de 1817 était destinée au transport de plis urgents, à la surveillance du trafic marchand et à la répression de la traite des esclaves sur les côtes d'Afrique et aux Antilles.


La Recouvrance est le bateau ambassadeur et la propriété de la ville de Brest. Son nom provient du quartier de Brest du même nom.



La Nébuleuse - France
La Nébuleuse est un ancien dundee thonier construit au chantier naval Le Hir & Péron de Camaret, elle est d'une longueur de 32m. Elle sert désormais de voilier de croisière au départ des ports de Lézardrieux et Paimpol.


Son immatriculation est CM 231613. Son ancienne était CM 2924 toujours présente sur la coque. Son port d'attache est Paimpol.


Ce voilier de pêche (dundee thonier) a été conçu pour la pêche au large du thon blanc, le germon, et avait un moteur auxiliaire. Le gréement de dundee était composé de voiles auriques. Il était armé par le patron Pierre Marchadour et consorts et pêcha jusqu'en 1987 dans le golfe de Gascogne.



Le Kruzenshtern - Russie
Ce quatre-mâts barque a été construit en 1926 à Bremerhaven-Wesermünde en Allemagne, sous le nom de Padua, il mesure 114 m de longueur haut de 51m, et porte une voilure de 3400 m2.


Compte tenu de la taille de ce quatre-mâts, l'entrée au port et la mise à quai sont faites grâce aux remorqueurs.


Il a été livré à l'URSS en 1946 au titre des dommages de guerre et rebaptisé du nom de l'explorateur du début du XIXème siècle, Adam Johann von Krusenstern (1770-1846). Des quatre Flying P-Liners qui existent encore, l'ex-Padua est le dernier en service.


Après le Sedov, un autre ancien navire allemand, c'est le plus grand des voiliers traditionnels encore en activité. Il est basé dans les ports de Kaliningrad sur les bords de la mer Baltique, et Mourmansk.




Le Créoula - Portugal


Ce quatre-mâts goélette construit en 1937 mesure 67 m de long, et porte une voilure de 1364 m2. C'est un terre-neuvier, qui a donc été conçu et qui a servi pour la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve au Canada.



Il sert désormais de navire-école à la Marine nationale Portugaise. Son port d'attache est Lisbonne.
Le Creoula a un sister-ship, totalement identique et rénové récemment : Le Santa Maria Manuela. Ce sont les derniers survivants en acier de la flotte des terre-neuviers européens à voile.




L'Europa - Pays-Bas


Trois-mâts barque construit en 1911 à Hambourg, d'une longueur de 57m et portant une voilure de 1250 m2. Il était prévu initialement pour le cabotage. Son port d'attache est Amsterdam.


La magnifique barre de l'Europa...



Le Cuauhtémoc - Mexique


Trois-mâts barque d'une longueur de 90m portant une voilure de 2368m2. Construit à Bilbao en 1982, il est propriété de la Marine mexicaine qui l'utilise comme navire-école.



Il est un symbole au Mexique car il illustre l'esprit de combativité et d'indépendance, par référence à l'empereur Cuauhtémoc, dernier empereur aztèque. Cuauhtémoc «l'aigle qui descend sur sa proie» en nahuat (aztèque), ce dernier figure d'ailleurs sur la proue du bateau. Son port d'attache est Acapulco.





Le pavillon du Cuauhtémoc au couleur du Mexique...


Le J.R. Tolkien - Pays-Bas

Goélette à huniers construite en 1964, d'une longueur de 34 m et portant une voilure de 830 m2. Son port d'attache est Amsterdam.


Son nom est un hommage à l'écrivain John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973) auteur entre autre du "Seigneur des anneaux". Cette goélette fut d'abord employé au transport de marchandises dans la Mer du Nord et en Mer Baltique sous le nom de Dierkow.




L'Abeille bourbon - France

Ce remorqueur assure des missions de sécurité, d'assistance et de sauvetage dans le rail d'Ouessant. Il est en service depuis 2005, long de 80m, il développe une puissance de 21.740 CV.


Les bandes tricolores peintes sur la coque signifient qu'elle participe à l'action de l'État en mer. Son port d'attache est Brest.



La Cancalaise - France

La Cancalaise est une bisquine construite en 1987 à Cancale, d'une longueur hors tout de 30m et portant 450m2 de voilure. Il s'agit de la reconstitution authentique de la bisquine La Perle (1905) dont les plans furent relevés sur l'épave en 1958 par Jean Le Bot.
Elle est gréée en lougre de pêche à trois-mâts avec voiles au tiers.


La Cancalaise est le bateau de pêche le plus voilé de France, qui a été lancée le 18 avril 1987. Elle appartient à l'Association Bisquine Cancalaise, créée en 1984, qui s'était donnée comme but de construire et de faire naviguer une basquine.
Son immatriculation est : CAN 87.
Site internet de l'association : La Cancalaise





Autres voiliers magnifiques








On a pu voir aussi de magnifiques voiliers de plus petite taille autrefois utilisés au travail en mer. Beaucoup de ces vieux gréements servaient autrefois à la pêche, ou au transport de personnes et de marchandises.






Quelques figures de proue...







D'autres embarcations insolites étaient présentes à ces fêtes maritimes, tels ces petits canots à vapeur.




Version moderne de la pirogue à balancier :





Tous les moyens de propulsions étaient représentés lors de cette grande fête :
- à voile :

- à rame :

- à vapeur :

- et autres :


Le port de pêche de Brest


Articleprécédant Articlesuivant Accueil